vendredi 10 mai 2013

Makaila pourrait défendre les intérêts du Tchad et des Tchadiens ?





En mars dernier, nous vous parlions de l'affaire Makaila et ses collaborateurs / partenaires. Nous avions reçu des documents compromettant Makaila et ses amis, sur l’organisation de la déstabilisation du pays, aujourd’hui cela est concrétisé par des interpellations des têtes pensantes et attendons que justice soit faite.
Nous nous permettons de dire, avec preuves, que Makaila et Eric organisaient depuis le Sénégal, la fourniture du matériel nécessaire à la déstabilisation du pays, à des groupuscules des jeunes, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur du pays.


Et pour ça nous saluons la décision du Sénégal de choisir de garder des bons rapports diplomatiques avec notre pays. Un pays comme le Sénégal, ne pourrait jamais expulser un défenseur de droit de l’homme sans raison valable, juste à la demande d’un ministre Tchadien ou même au Président Deby, puisque même H. Habré y séjourné toujours. 
Ce qui nous interpelle dans son interview sur BBC depuis la Conakry ! Makaila ne nie pas avoir participé à l’organisation de la dite déstabilisation du pays mais accuse le piratage
de sa boîte email. Donc l’info est correcte. Parlons donc du contenu de ces emails ! Makaila ne nie pas avoir collaboré étroitement avec Eric Topona dans cette affaire ! Comme Makaila n’a pas non plus nié que Jean Etienne Laokole (alias Vourboubé Pierre) était l’auteur des diffamations contre le ministre Padaré. Cela fait un effectif de deux personnes en prison à cause de Makaila. Et pourtant, il suffirait que Makaila témoigne en prouvant que sa boîte email a été piratée et que donc ces personnes sont innocentes pour qu’ils soient libérés. Parlons donc de ce « nationaliste » Makaila ! Comment comprendre quelqu’un qui se réclame patriote et qui voudrait voir le changement au Tchad, manifeste publiquement sa joie quand nos frères militaires décèdent au Mali ? Nous savons que Makaila dispose d’un passeport Malien (avec preuve). Dans quel camp joue Makaila ? Puisqu’il est contre la présence des forces Tchadiennes au Mali, et Dieu seul sait combien le peuple Malien a besoin d’une libération des Djihadistes ! Nous savons que le père de Makaila est Centrafricain (RCA), nous comprenons donc pourquoi Makaila est contre l’aide Tchadienne en République centre africaine. Il est évident que Makaila souffre de trouble identitaire (tantôt Malien, tantôt Centrafricain, tantôt Tchadien, se voyait bien en Sénégalais, maintenant voudrait être Guinéen…) Comment Makaila pourrait-il défendre les intérêts du Tchad et des Tchadiens ?

lundi 25 mars 2013

Après Jean Laokolé, Makaila vend Eric Topona !

Ça faisait un petit temps qu’on n’avait plus lu Eric Topona via le blog de Makaila puis que Jean (Etienne) Laokolé alias Wachinzoumbé/Vourboubé lui faisait l’ombre. Maintenant qu’il est mis en examen, Eric Topona a contacté Makaila pour lui dire qu’il est prêt à assurer le relais ! Nous souhaitons réagir à un petit extrait de leurs échanges de ce jour :

mercredi 20 mars 2013

Makaila est soupçonné de vendre ses sources pour de l’argent !

Suite à notre publication de l’identité de Wachinzoumbo Padaré et/ou Vourboubé Pierre, ça chauffe entre Makaila et le réseau de Jean (Etienne) Laokole. Nous venons d’intercepter des échanges très chauds entre Jean (Etienne) Laokole, son mentor Wanon Mahamat (le Magistrat révoqué pour corruption et viré de la BCC pour le même motif) et Makaila. Ces échanges laissent croire que pour quelque milliers de CFA Makaila aurait révélé leur identité au journaliste Abdelnasser Garboa, lors de son déplacement à Dakar. Makaila nie avoir révélé leur identité mais affirme avoir reçu Garboa, lorsqu'il allait rencontrer Mr Alioune Tine de la RADDHO. Ce matin, avant d’envoyer son article comparant Deby au Général Ntaganda,?, Jean (Etienne) Laokole a supplié Makaila de jurer s’il ne les a pas vendus ! Makaila a répondu qu’il met Padaré et Kebzabo dans le même sac. Il a ajouté qu’au lieu de prendre l’argent de Padaré, il prendra l’argent de Deby pour pouvoir rentrer définitivement au Tchad ! Quelle leçon tirer de cette affaire ? Soyez suffisamment Patriote pour espérer voir le changement au Tchad !

mardi 19 mars 2013

Qui est Vourbourbé Pierre alias Wachinzoumbo Padare ?


Ceux qui lisent le blog de notre frère Makaila, ont pu lire plusieurs articles signés soit par  Wachinzoumbo Padaré soit par Vourboubé Pierre.


Qui est cet auteur ? Notre blog a découvert qui se cache derrière ces pseudonymes et qui nous inonde de désinformations.


dimanche 24 février 2013

Les évêques interpellent les autorités Tchadiennes

Les évêques du Tchad ont présenté le 23 février un document intitulé « les défis du prochain cinquantenaire ». Un document qui analyse la société tchadienne marquée de plus en plus par le matérialisme et l’absence de valeurs. Pour les évêques, il faut plus de respect des droits de l’homme, moins de corruption et d'injustices si le Tchad veut vivre en paix d’ici cinquante ans.

samedi 23 février 2013

De nouveaux combats dans le nord du Mali

De nouveaux combats étaient en cours, samedi 23 février, entre rebelles touareg alliés aux forces françaises et djihadistes, dans le nord du Mali, alors que se poursuit dans le massif des Ifoghas la traque des islamistes. Selon des sources sécuritaires régionale et malienne, les affrontements opposaient depuis samedi matin des combattants du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) et ceux d'un groupe armé non encore identifié à In-Khalil, localité proche de Tessalit et de la frontière avec l'Algérie.

mardi 12 février 2013

Mali: vigilance à Gao infiltrée par les islamistes armés


Les armées françaises et africaines restaient vigilantes mardi à Gao, la plus grande ville du nord du Mali, théâtre pendant quatre jours de violences de la part des groupes islamistes armés qui ont réussi à s’y infiltrer et promis d’y rester pour combattre « les mécréants ».

mardi 5 février 2013

Mali : Scènes de pillage à Tombouctou

A Tombouctou, le 29 janvier, des magasins supposés appartenir à "des Arabes" assimilés aux islamistes ont été pillés par une foule en colère, au moment où des donateurs réunis à Addis-Abeba promettaient plus de 455 millions de dollars pour aider le Mali sur les plans militaire et humanitaire. Des centaines de personnes, visiblement très pauvres, ont attaqué des magasins tenus, selon elles, par "des Arabes", "des Algériens", "des Mauritaniens", accusés d’avoir soutenu les islamistes armés liés à Al-Qaïda à Tombouctou.

samedi 2 février 2013

« Il n’y a pas que des difficultés et des problèmes au Tchad, il y’a aussi des succès dont on oublie souvent de parler » a dit le représentant résident de la BAD au Tchad

Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO a inauguré ce vendredi 01 février 2013, la route bitumée Koumra-Sarh et le pont de Hélibongo, des voies de communication qui viennent changer le visage de la région et la désenclaver. Ces infrastructures, réalisées avec le concours financier de deux importants bailleurs de fonds, en l’occurrence la Banque Africaine de Développement (BAD) et l’Union Européenne ET les fonds propres de l’Etat tchadien, sont des promesses faites par le Président de la République il y’a quelques années,

vendredi 1 février 2013

Le Tchad dans la guerre au Mali, ce que la presse française ne dit pas!


Voici la réalité sur le terrain comme nous le confient les Forces Armées Tchadiennes en Intervention au Mali(FATIM).
A Gao… 26 janvierIl était environ 20heures, les éléments du Dar, l’unité d’élite, ont commencé à être parachutés dans les environs de l’aéroport et de la base aérienne de Gao. En une heure, ces commandos prenaient possession de la plus importante caserne du Mali.

Comprendre le conflit du Nord-Mali



Des groupes indépendantistes Touaregs réclament l'indépendance du territoire « Azawad ». La zone revendiquée couvre intégralement les régions de Tombouctou, de Kidal, de Gao et Ménaka.
Début 2012, une nouvelle insurrection est déclenchée par le MNLA qui réclame l’indépendance de la zone couvrant intégralement les quatre régions du nord du Mali (celles de Kidal, de Tombouctou,

jeudi 31 janvier 2013

« Etre ministre n’est pas une sinécure »



Le premier conseil des ministres du nouveau gouvernement s’est réuni au palais présidentiel, ce mercredi 30 janvier 2013. Cette réunion présidée par le chef de l’Etat était d’abord une prise de contact avec les nouveaux membres du Gouvernement.
Le Gouvernement du Premier ministre Joseph Djimrangar Dadnadji, compte 42 membres (dont 5 femmes et 8 Secrétaires d’Etat).

mercredi 30 janvier 2013

L’OMS redéfinit les priorités de santé sexuelle chez les adolescents

De la prévalence de base à l’efficacité des interventions existantes. Un outil qui pourrait aider les décideurs en Santé Publique à cibler les zones prioritaires à (faire) financer.

Cette grande étude de concertation menée pour l’Organisation mondiale de la santé par l'Université Johns Hopkins redéfinit pour les adolescents, les priorités de santé sexuelle et reproductive, en particulier dans les pays à faible et moyen revenu.

mardi 29 janvier 2013

Le Tchad est un grand pays. Ne soyons pas « des petits gens »


Les médias (journaux, sites internet, blogs…) nous inondent d’informations de tout genre! Chaque jour, des milliers des pages font le buzz sur divers sujets dans notre pays.
Le constat est l’ « effet de mode » de rapporter des faits tournés/détournés dans tous les sens négatifs qui puissent exister. Les sources d’informations citées sont souvent anonymes, pour soit disant les protéger ! Certains défenseurs des causes humaines, malheureusement, se voient manipulés et tombent dans des délires diffamatoires presque ridicules et tout ça devant la scène publique.

lundi 28 janvier 2013

Ce samedi 26 Janvier 2013: Le Gouvernement du Premier Ministre Joseph DJIMRANGAR DADNADJI est rendu publique. Lire le décret No77 /PR/PM/2013. 

http://www.presidencetchad.org/77.pdf
En ce début d'année 2013, j'invite mes compatriotes Tchadiens à entrer dans une nouvelle ère, d'intégrer une dynamique plus ouverte (multiéthnique et multiculturelle), collaborative et tolérante, en un mot: Positive.


" La lumière existe dans l'obscurité, ne voyez pas avec une vision obscure."