mardi 29 janvier 2013

Le Tchad est un grand pays. Ne soyons pas « des petits gens »


Les médias (journaux, sites internet, blogs…) nous inondent d’informations de tout genre! Chaque jour, des milliers des pages font le buzz sur divers sujets dans notre pays.
Le constat est l’ « effet de mode » de rapporter des faits tournés/détournés dans tous les sens négatifs qui puissent exister. Les sources d’informations citées sont souvent anonymes, pour soit disant les protéger ! Certains défenseurs des causes humaines, malheureusement, se voient manipulés et tombent dans des délires diffamatoires presque ridicules et tout ça devant la scène publique.
Et pourtant, journalistes et bloggeurs devraient dans un monde idéal, partager la déontologie professionnelle et/ou les valeurs comme l’honnêteté, le respect de la vie privée, l’analyse de l’info, la vérification des sources…   
Le droit à l’expression est-il devenu incompatible avec l’obligation du respect d’autrui/de soi?
Qui bénéficie du fait de dramatiser les faits? Aux lecteurs, sûrement pas.
Les Tchadiens/Tchadiennes n’ont vraiment pas besoin de plus de frustrations dans la vie quotidienne.
Le Tchad est un grand pays, ne soyons pas « des petits gens ».
Je vous propose quelques pistes de réflexions ci-dessous, à considérer comme défis en 2013 :
1.       Et si on se concentrait sur les « quelques » points positifs ?
Tous les sociologues diront qu’en donnant un feedback positif à quelqu’un, celui-ci  prend confiance en image de soi, ainsi, vous l’encouragez à faire mieux !
2.       Et si on encourageait les différents acteurs et spectateurs à faire mieux?
En publiant les réalisations des preneurs de décision de notre pays, proposons des  solutions! Ils prendront le temps et le plaisir de lire nos publications voire concrétiser nos propositions !
3.       Et si chacun apportait sa contribution pour constituer un capital "avenir"?
C’est notre image qui est en jeux ! Au 21è siècle, face à la mondialisation, chers compatriotes, je vous suggère d’éviter de publier le maraboutage. Que ça reste notre jardin secret je vous en prie !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire